Une taxonomie gérée par l’IA pour suivre l’évolution du langage.

Mesurer par rapport à des Datasets.

Nous avons expliqué dans l’article suivant comment fonctionne notre classification :

Comment fonctionne notre classification par Intelligence Artificielle.

Pour la taxonomie, les mots des articles sont mesurés par rapport aux Datasets des classifications (alias bags of words)

Pour évaluer la façon dont un média est perçu, nous mesurons cette fois-ci ce qui est dit par rapport aux Datasets sur les perceptions


L’appariement et la pondération font le score du document. C’est ainsi que l’on sait où classifier un article et son niveau d’expertise/gravité.

L’IA pour des Datasets en permanence pertinents.

La perception que nous avons d’un événement évolue avec le temps. Il en va de même pour les classifications de cet article. Pour y parvenir, nous maintenons les Datasets à jour en permanence. Comme nous l’avons vu dans le post de la semaine dernière, les classifications d’un article évolue avec le temps :

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 2/2 : Evolutions dans le temps

L’effet domino : Les langues ont un impact sur les Datasets, qui ont un impact sur la taxonomie.

La façon dont nous parlons de quelque chose évolue avec le temps. En fait, le dialecte de la tribu composé de personnes préoccupées par quelque chose évolue avec le temps. Plus spécifique, plus cool, plus geek, plus récent… quelle qu’en soit la raison, nous aimons les changements, nous aimons les nouvelles façons de s’exprimer.

Datasets mis à jour. En permanence.

Les Datasets doivent être reconstruits et mis à jour en permanence afin de saisir les nouveaux mots, une variation d’importance des mots, et la disparition de certains.

Overlapping intelligence. Sous surveillance.

Au fur et à mesure que les Datasets évoluent, ils peuvent faire se chevaucher une classification sur une autre, ce qui affaiblira la taxonomie.

Nous mesurons les chevauchements, de façon permanente également, et si l’on en détecte un, la taxonomie évolue en conséquence.

(Re)Lectures recommandées :

Accès universel aux contenus de confiance

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 1/2 : Détection des orientations éditoriales.[mise à jour]

Questions? Dîtes-nous !

Le rôle politique des Annonceurs.

Les annonceurs ont un rôle majeur dans notre société.

Internet a un rôle majeur sur notre société.
La publicité a un rôle majeur sur l’Internet

En d’autres termes, l’argent des annonceurs alimente les sites Web qui jouent un rôle majeur dans notre société. Nous connaissons déjà l’impact sur les élections, mais est-ce le seul ?

Les annonceurs doivent indiquer publiquement où ils font de la publicité.

En France, pour lutter contre les discours de haine, les sénateurs ont adopté mi-décembre un amendement à la loi dite  » loi Avia  » qui impose aux marques de savoir où se déroulent leurs campagnes publicitaires en ligne et de tenir une liste publique de ces sites.

La publicité programmatique pourrait être touchée.

Des discussions ont eu lieu sur la manière de rendre les acteurs de la publicité en ligne, en particulier les marques et leurs agences, responsables du financement des contenus illicites. Un amendement du député Eric Bothorel (retiré pour l’instant), prévoyait des peines allant jusqu’à un an d’emprisonnement et une amende pouvant aller jusqu’à 250 000 euros à l’encontre des marques publicitaires, de leurs représentants d’agence et des prestataires de services publicitaires si leurs publicités sont achetées sur des sites dont le caractère haineux a été déterminé comme tel par une décision de justice.

Selon The Guardian, cette loi française « pourrait être copiée dans toute l’Europe ».

Aider les éditeurs et les annonceurs.

Le mardi 17 décembre, le Sénat français a adopté une version modifiée du projet de loi initial :

Le nouveau texte prévoit notamment que  » les annonceurs publient en ligne et tiennent à jour au moins mensuellement les informations relatives aux lieux où sont placées leurs annonces qui leur sont communiquées par les vendeurs d’espaces publicitaires sur Internet, en application de l’article 23 de la loi n° 93 122 du 29 janvier 1993  » (loi Sapin).

Utilisation d’un profilage médiatique alimenté par l’IA d’une tierce partie.

Pour être efficaces, les profils des médias ne peuvent pas être auto-déclarés par les médias eux-mêmes. Le processus de profilage doit être transparent, impartial, universel et toujours en phase avec le contexte actuel.

TrustedOut fournit ces informations sur les médias, les sources et/ou les articles :

1. Aux acheteurs d’espace publicitaire.

Disons, comme exemple, que la société ACME veut mener une campagne de publicité sur les médias couvrant l’industrie de l’aérospatiale et de la défense en France.

Le corpus ressemblera à ceci :

Le profilage, le reportage et la mise à jour mensuelle de ces 90 médias, 171 sources, plus de 2,000 articles par jour, peuvent être lourds, voire impossibles et sources d’erreur.

Au lieu de cela, TrustedOut produit un rapport complet sur un média.

Choisissons ici « Lignes de Défense » montrant des profils toxiques, comme des hate news, mais aussi des orientations politiques et les sources qualifiant pour la campagne.

Dans ce rapport, et au cours des 30 derniers jours, les médias et toutes ses sources ont couvert les classifications suivantes :

ACME, l’annonceur, combine la liste blanche (whitelist) de sa campagne et le reporting souhaité pour les nouvelles lois.

2. Aux vendeurs d’espace publicitaire.

« Lignes de défense » peut produire un rapport uniquement centré sur son propre média avec toutes les sources combinées, ou un rapport par source.

De plus, « Lignes de défense » peut creuser dans chaque article qu’elle publie et voir comment l’article est profilé.

Nous vous encourageons à (re)lire les 2 posts sur les classifications d’articles qui détectent les Orientations éditoriales

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 1/2 : Détection des orientations éditoriales.

et celui-ci sur la façon dont les classifications évoluent dans le temps

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 2/2 : Evolutions dans le temps

Conclusion :

  • L’argent de la publicité joue un rôle dans notre société
  • Les gouvernements voudront que l’argent de la publicité montre publiquement quel type de contenu il finance
  • Une ressource de profilage tierce et impartiale, alimentée par l’IA, comme TrustedOut, est essentielle.

Questions? Dîtes-nous !

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 1/2 : Détection des orientations éditoriales.[mise à jour]

Aller au-delà d’un accès unidimensionnel au savoir.

Pendant des années, l’accès au savoir a été régi par la présence de mots-clés. Moteurs de recherche, sélection de corpus pour la business intelligence, DSPs pour la publicité en ligne, Brand Safety, Alertes de veille…

Tout est question de présence ou d’absence de mots-clés pour déclencher la sélection de contenu : Un accès unidimensionnel, basé sur des mots-clés, à la connaissance. Linéaire. Limité à 0 (absent) ou 1 (présent).

La présence des mots-clés ne perçoit pas les angles, la subtilité et les orientations prises par l’auteur (ni la sensibilité dans le temps. Les significations d’aujourd’hui sont les mêmes que celles de n’importe quel autre jour).

Par exemple, la présence de « cadeau de Noël  » (comme dans les articles ci-dessous) pourrait être « ok  » mais est-ce dans un contexte de « Défense militaire  » et « Armement  » ? Pouvez-vous maintenir des requêtes excluant tous les dictionnaires de synonymes connexes et en constante évolution et vous assurer que votre marque ne sera pas exposée ?

Après tout, un mot peut avoir plusieurs significations selon son contexte et l’heure à laquelle il est lu. Les classifications AI-Powered sont la solution :

Les classifications par IA ajoutent 2 dimensions : Orientations éditoriales et contexte temporel.

Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur la détection des orientations éditoriales.

La semaine prochaine, nous expliquerons la sensibilité au moment de la publication.

[Mise à jour] La deuxième partie est maintenant publiée:

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 2/2 : Evolutions dans le temps

Tous deux, Classifications par IA et mots-clés sont non-biaisés, universels et à jour. Parce que TrustedOut est opéré par IA, notre machine learning offre les mêmes garanties non-humaines, alimentées par une machine qu’un moteur de recherche.

Exemple de détection d’Orientations Editoriales: 1 événement, 2 pays, 3 articles, 10 classifications.

L’événement : prenons la Corée du Nord qui a annoncé un « cadeau spécial » pour les États-Unis.

Les 2 pays : Nous avons ensuite sélectionné 3 articles dans une recherche Google sur « North Korea Gift » pour les USA et « Corée du Nord Cadeau » pour la France.

Les 3 articles : nous avons choisi au hasard ceux de USAToday, CBSNews et Le Figaro.

Voici les 10 premières classifications établies par TrustedOut. Pour chacun des médias, nous avons ajouté comment les Orientations Politiques du média sont perçues (bêta).

USAToday

Vase or missiles? US awaits Christmas ‘gift’ from North Korea’s Kim (Vase ou missiles ? Les Etats-Unis attendent un « cadeau » de Noël de la part du Nord-Coréen Kim)

1 General › Politics › Diplomacy
2 General › Politics › International
3 Industries › Aerospace And Defense › Weapon
4 General › Politics › Military Defense
5 General › Politics › Civil Defense
6 Industries › Energy › Nuclear Power
7 Industries › Aerospace And Defense › Naval System
8 General › Politics › Administration
9 Industries › Aerospace And Defense › Aerospace Systems
10 General › Politics › Government

CBSNews

No sign of « Christmas gift » from North Korea yet, but deadline looms (Pas encore de signe de « cadeau de Noël  » de la part de la Corée du Nord, mais la date limite approche)

1 General › Politics › Military Defense
2 Industries › Aerospace And Defense › Weapon
3 General › Politics › Diplomacy
4 General › Politics › International
5 Industries › Aerospace And Defense › Naval System
6 Industries › Aerospace And Defense › Aerospace Systems
7 Industries › Aerospace And Defense › Missiles And Rockets
8 Industries › Energy › Nuclear Power
9 Industries › Aerospace And Defense › Satellite
10 Industries › Transportation › Ship

Le Figaro

Trump espère un «beau vase» au lieu d’un missile nord-coréen pour Noël

1 General › Politics › Diplomacy
2 Industries › Aerospace And Defense › Weapon
3 Industries › Aerospace And Defense › Aerospace Systems
4 Industries › Aerospace And Defense › Missiles And Rockets
5 General › Politics › International
6 General › Politics › Military Defense
7 People › Society › Opinion And Idea
8 Industries › Aerospace And Defense › Satellite
9 General › Law › International
10 Industries › Aerospace And Defense › Aircraft

Orientations Editoriales

Voici un résumé des orientations éditoriales pour les 3 articles:

Quelques remarques :

  • USAToday et Le Figaro classent la Diplomatie en tête de liste. Pour CBSNews, c’est la Défense militaire

  • Les 2 articles américains ont le même top 4. (dans un ordre différent)

  • Le Figaro n’a pas le nucléaire dans son Top 10

  • Tous ont la Défense Militaire. Seul USAToday a la Défense Civile
    Tous ont l’Aérospatiale et la Défense > Arme dans leur top 3

  • Seul le Figaro a Société > Opinion et idée et droit > International dans son top 10

  • Pour l’Industrie > Aéronautique et Défense, USAToday en a 3, CBSNews en a 4, Le Figaro en a 5 dans son Top 10.

Voici comment TrustedOut voyait l’industrie de l’aérospatiale et de la défense, en octobre dernier :

Corpus Intelligence pour une Industrie : Aérospatiale & Défense (A&D) – Octobre 2019

A suivre: Evolution avec le temps.

Comment les Classifications par IA sont sensibles au contexte de la publication : En d’autres termes, les classifications évoluent avec le temps car nos « sacs de mots » sont constamment mis à jour et pourquoi c’est important… Lire la prochaine partie.

Questions? Demandez-nous !

Accès universel aux contenus de confiance

[Mise à jour du titre, grâce à une meilleure traduction de la version anglaise « Trusted Content as a Utility ». Merci a tous pour votre aide et vos suggestions !]

La méfiance à l’égard des médias est un très, très gros problème.

La méfiance à l’égard des médias est un problème partout. Alors que la confiance dans les médias aux États-Unis s’est stabilisée autour de 40 % (qui font confiance), elle était de l’ordre des 70 % en 1970. La situation est et est de pire en pire en Europe, comme le dit cet article de Libération :

« Si l’on observe également une tendance à la baisse entre 2% et 4 % dans la plupart des pays européens, la France connaît la chute de confiance la plus importante. Surtout, avec seulement 24 % des Français qui font confiance aux médias, le pays est 37e sur 38, juste devant la Corée du Sud (22 %). À titre de comparaison, le taux de confiance s’élève à 47% en Allemagne ou 40% au Royaume-Uni. »

Pas de confiance dans le contenu, Pas de confiance dans les décisions qui en découlent.

Pouvez-vous imaginer parier votre avenir, l’avenir de votre entreprise, sur des contenus auxquels vous ne faites pas confiance ?

Pouvez-vous imaginer afficher votre marque, la marque sur laquelle vous avez passé des années à bâtir le respect et la confiance, dans un environnement que vous ne connaissez pas, qui ne correspond pas aux valeurs de votre marque ?

Pouvez-vous imaginer que votre équipe de relations publiques puisse écouter les médias sans comprendre le profil de ces médias ?

C’est le motto de TrustedOut. La raison de notre nom : « If it’s not trusted in, it cannot be trusted out. »

L’accès aux contenus de confiance devrait être comme l’eau ou l’électricité: une « Utility* ».

Vous avez besoin d’eau. Vous ouvrez le robinet. Vous ne testez pas l’eau. Vous avez confiance. Vous l’utilisez simplement quand vous en avez besoin. Quand vous voulez. N’importe quand.

Vous avez besoin d’électricité, vous l’allumez. Vous ne testez pas le système électrique. Vous l’utilisez simplement quand vous en avez besoin. Quand vous voulez. N’importe quand.

Imaginez que l’accès aux contenus de confiance soit aussi simple.

Vous avez besoin de contenu fiable. Vous ouvrez TrustedOut, vous définissez ce en quoi vous avez confiance et vous obtenez. Vous l’utilisez simplement quand vous en avez besoin. Quand vous voulez. N’importe quand.

Nous offrons maintenant un accès illimité à TrustedOut, de sorte que l’accès au contenu auquel vous faites confiance soit simple, illimité et toujours accessible.

Définissez le contenu dans lequel  vous avez confiance pour chaque segment de votre entreprise.

Voici un exemple d’entreprise organisée par l’industrie. S’applique également à tout autre type d’entreprise.

En savoir plus ?
Contactez-nous !

Les gouvernements devraient-ils s’occuper des fausses nouvelles ?

Dans cet article, « Singapore vient juste d’utiliser sa loi sur le fake news. Les critiques disent que se produit ce qu’ils redoutaient (en anglais)« , CNN Business explique pourquoi la nouvelle loi anti-fake news de Singapour a produit ce qu’ils craignaient le plus :  » une censure accrue et des abus officiels dans un pays où la liberté d’expression est déjà sous pression « , ajoute-t-il : « Les événements de cette semaine suggèrent que ces craintes sont justifiées. »

« comme requis par la loi Singapourienne. »

Nous ne débattrons pas des deux articles sous la loupe du gouvernement de Singapour, mais plutôt d’une chose très importante pour nous :

La censure doit être et rester personnelle.

Il est toujours dangereux de laisser à quelqu’un ce qu’on peut lire et ce qu’on ne peut pas lire.

Les rapports de CNN : « Les ministres du gouvernement peuvent décider d’ordonner qu’une information jugée fausse soit retirée ou d’exiger qu’une correction soit apportée à l’information. Ils peuvent également ordonner à des entreprises comme Facebook (FB) et Google (GOOGL) – qui se sont toutes deux opposées au projet de loi – de bloquer des comptes ou des sites diffusant de fausses informations.

Le gouvernement peut également poursuivre des individus avec des amendes allant jusqu’à 50 000 dollars de Singapour (environ 36 000 dollars) et/ou jusqu’à cinq ans de prison. Si la prétendue fausseté est affichée en utilisant « un compte en ligne non authentique ou contrôlé par un robot », l’amende potentielle s’élève à 100 000 dollars de Singapour (environ 73 000 $), et/ou jusqu’à 10 ans de prison.

Les entreprises reconnues coupables de diffusion de soi-disant fausses nouvelles sont passibles d’amendes pouvant atteindre 1 million de dollars Singapouriens (environ 735 000 dollars). »

Encore une fois, nous, TrustedOut, ne défendons pas la diffusion de fake news ou de tout contenu offensant, mais nous croyons que, pour la plupart, les news peuvent être considérées comme fake pour certaines personnes et non comme fake pour d’autres, donc, la censure devrait être et rester personnelle.

Obtenez de l’information par les médias traditionnels, ayez une conversation sur les médias sociaux. Pas l’inverse.

Dans un article précédent, nous avons écrit :
« La désinformation et les préjugés infectent les médias sociaux, intentionnellement et accidentellement. Cet article fortement recommandé de The Conversation expose 3 types de biais identifiés par l’Université de l’Indiana. Voici ce que nous avons retenu…. Continuer la lecture

Confiance, médias et démocratie

À ce sujet, nous avons également écrit sur l’excellent rapport de la Fondation Knight.

L’Institut Aspen et la Fondation Knight ont récemment publié un rapport sur une commission qu’ils ont organisée sur la confiance, les médias et la démocratie. Bien que venant d’Amérique, nous pensons que la plupart peuvent s’appliquer plus largement.

Si vous n’avez pas le temps pour le rapport de longueur, cette page moyenne est très intéressante. Voici nos plats à emporter à la lumière de nos articles précédents, regroupés en 3 grandes catégories :

10 façons de rétablir la confiance dans les médias et la démocratie…  Continuer la lecture

Définissez le contenu dans lequel  vous avez confiance pour chaque segment de votre entreprise.

Voici un exemple d’entreprise organisée par l’industrie. S’applique également à tout autre type d’entreprise.

En savoir plus ?
Contactez-nous !

Le must-have du marketeur : Rapports et comparaisons de Media Sources

Disons, à titre d’exemple aujourd’hui, que vous êtes à la recherche d’un média « culinaire », en France, auquel associer votre marque.

1. Sélectionnez vos partenaires médias potentiels

Critères: La France et les Français. La taxonomie pour culinaire est « Eating and Drinking ». Nous sélectionnerons « Covered » pour les médias couvrant ce sujet et le mois passé, pour une taxonomie plus stable que les 7 derniers jours.
TrustedOut propose 40 médias et 60 sources, 214 articles par jour et 43 000 articles dans les archives. La création de Corpus ressemble à ceci :

Cliquez sur « Get » et nous obtenons Médias et Sources.

Un clic sur un média montre comment/si le média est perçu pour des contenus toxiques et des orientations politiques.

2. Approfondissons les deux que vous avez choisis.

Dans la liste des médias, vous voulez plus d’informations sur deux d’entre eux : Le Figaro Gastronomie et Elle A Table.

Un clic sur une source montre les tendances dans les classifications [ 1 ], semaine vs mois et mois vs trimestre, ainsi que les classifications supérieures par période de temps.

3. Obtenez un rapport instantané sur une source média

Pour chaque source, cliquez sur le bouton « Report », [ 2 ] dans la capture d’écran ci-dessus, et recevez le rapport en format PDF :

Le Figaro – Gastronomie
ELLE – ELLE A TABLE

Attention : Le timestamp du rapport est très important car les données sont mises à jour en permanence.

4. Comparaison de 2 profils de sources

[beta]

En comparant les profils, vous pouvez définir ce qui convient le mieux à vos opérations.

Questions ? Contactez-nous !

 

TrustedOut : Confiance dans vos insights, la sécurité de votre marque, vos RP.

TrustedOut aide votre entreprise partout, tout le temps.

Disons ici que votre entreprise, SmartBizFurnitures, construit et commercialise du mobilier de bureaux haut de gamme. SmartBizFurnitures croit que le Lifestyle s’applique aussi aux environnements de travail.

Des sources dans lesquelles vous avez confiance pour garantir la fiabilité de vos insights.

Il est impératif que vous ayez confiance dans le contenu que vous utilisez pour avoir confiance dans les décisions que vous allez prendre.

SmartBizFurnitures utilise TrustedOut pour obtenir toutes les sources correspondantes à son activité :
People › Lifestyle › Decoration And Design And Architecture.

Pour obtenir les insights les plus pertinent à l’aide de leur outil d’intelligence (Digimind, Netvibes, etc…), ils décident de :

  • Sélectionner uniquement la classification correspondant à leur entreprise : People › Lifestyle › Decoration And Design And Architecture.
  • Choisir « Covered » pour obtenir un nombre plus important tout en restant pertinent de sources.
  • Choisir la période la plus courte de la taxonomie, la « semaine écoulée », parce qu’ils veulent rester sensibles aux nouvelles.
Mouse over to zoom

TrustedOut trouve 481 sources. Cliquez sur « Get »…

Prêt pour les Outils d’Intelligence .

…  et téléchargez le fichier CSV de ces 481 sources et les importer dans votre outil d’intelligence sémantique/sociale. Votre outil continuera à écouter tous les nouveaux articles de ces sources. Si vous avez besoin d’abstracts d’articles du passé, demandez-nous car nous archivons tout ce que nous avons calculé.

Ce téléchargement des sources est manuel et votre liste de sources ne sera donc pas mise à jour à moins que vous ne téléchargiez et n’importiez régulièrement dans votre outil d’intelligence. Pour éviter cela et toujours analyser les sources les plus récentes et les plus à jour, sélectionnez « Connect ».

Des médias dans lesquels vous avez confiance pour garantir la sécurité de votre marque.

Ici, vous voulez la liste de médias la plus large ET la plus pertinente (lisez consistante) pour la liste blanche la plus sûre avec laquelle vous allez alimenter votre serveur publicitaire (DSP).

Cette fois, demandez à TrustedOut l’ensemble du groupe de classification : Lifestyle, et cette fois, nous voulons obtenir la liste la plus grande et aussi, bien sur, la plus sûre des médias qui ont publié sur Lifestyle au cours des 7 derniers jours.

TrustedOut trouve 3 717 médias (et 10 037 sources)

mouse over to zoom

La marque ne veut pas être associée à « politics ».

SmartBizFurnitures ne veut pas que sa marque soit associée à toutes classifications de « Politics », donc, ces 7% devraient disparaître du Corpus mapping actuel:

Supprimons donc toute la classification « Politics »…. à la 4ème ligne : Les médias qui ont couvert la politique au cours des 7 derniers jours devraient être retirés de la liste :

mouse over to zoom

Bien sûr, nous obtenons moins de médias : 936 au lieu de 3,717 mais c’est le choix fait par SmartBizFurnitures pour garder leur marque sûre et consistante.

Prêt pour les serveurs de publicité (DSP).

Comme vu précédemment avec les Sources. Ici, vous téléchargerez la liste des médias en tant que CSV mais, comme votre marque doit rester protégée tout au long d’une campagne publicitaire, vous allez choisir « Connect » afin que la liste des médias = la Whitelist, soit à jour en permanence.

Des articles dans lesquels vous avez confiance pour garantir l’efficacité de vos relations publiques.

Pour notre lecture, nous voulons les derniers articles des sources les plus pertinentes.

Nous demanderons à TrustedOut de nous donner notre classification, comme pour les insights, People › Lifestyle › Decoration And Design And Architecture, mais comme ici, ce n’est pas une machine qui analyse mais des humains, probablement une équipe RP ou directement des cadres, nous allons sélectionner les médias : Dedicated au cours des 7 derniers jours.

mouse over to zoom

Plus de 100 par jour. Plus de 20,000 archivés.

En moyenne, TrustedOut fournira 102 résumés d’articles et pourra en fournir plus de 20 000 sur demande.

Un clic sur « Get » nous donne :

mouse over to zoom

Parfait pour les efforts de PR.

Cliquez sur l’abstract d’article pour lire l’article. Très intéressant pour SmartBizFurnitures. Surement là, une idée de relations publiques…

mouse over to zoom. Click to read.

Prêt pour les outils de veille.

Simple. Download: RSS.

Un RSS comme les autres pour vos pages Corporate, alertes, newsletters…

Par exemple dans Netvibes:

mouse over to zoom. Click to discover Netvibes

ou, encore, dans Feedly:

mouse over to zoom. click to visit feedly.com

Votre business est fait du contenu dans lequel vous avez confiance.

Your business is all about the content you trust.

Contactez-nous : contact@trustedout.com

Comparaison de la Couverture des Médias: France vs USA – Source TrustedOut – Octobre 2019

Ce que les médias couvrent le plus.

Aux États-Unis.

A ce jour et au cours des 90 derniers jours, voici les groupes de classifications les plus « couverts ». Cela signifie le pourcentage de médias en Amérique qui couvrent les groupes de classification suivants (comme un rayon chez votre kiosque à journaux, mais à l’échelle du pays):

En gras sont les différences supérieures à 5%. Il s’agit d’un classement des classifications plus couvertes aux États-Unis qu’en France.

Le Top 3 est très différent de celui de la France

Les médias américains couvrent beaucoup plus le divertissement et les loisirs, la société et l’éducation et, dans une moindre mesure, le sport, le style de vie et la médecine et la santé.

En France.

En gras sont les différences supérieures à 5%. Il s’agit d’un classement des classifications plus couvertes en France qu’aux États-Unis.

Une plus grande couverture de l’économie et de l’entreprise et de la technologie.

Les médias français couvrent beaucoup plus l’économie et l’entreprise et la technologie qui, toutes deux, ne sont même pas dans le Top 10 US.

Différence de couverture médiatique la plus importante.

Ci-dessus, nous avons délibérément pris ce qui était supérieur à 5%.

Comparer les Pommes avec les Pommes.

Les tableaux ci-dessus prouvent que la couverture entre les pays est très différente, ce qui signifie que l’alimentation de votre outil d’intelligence et la création de vos listes blanches ne peuvent être basées sur des nombres et choix aléatoires de sources ou de médias ou d’articles, sinon cela vous conduira à des résultats peu fiables, voire dangereux.

Comme le démontre: Business Case #3. Comparaisons entre pays

Des questions ? Contactez-nous !

Brand Safety : Nous sommes tout à fait d’accord avec Facebook.

A partir de cet article, « Facebook exhorte les marques à définir leurs tolérances de sécurité (en anglais) » :

Facebook : Sûr < Tolérable < Adapté

Jon Steinback, directeur du marketing produit de Facebook pour l’EMEA et les canaux mondiaux, s’est adressé exclusivement à WARC pour fournir plus de détails sur les tentatives de l’entreprise de créer un environnement plus sûr pour les marques.

… Facebook a également introduit un modèle à trois niveaux pour identifier le contenu qui est sûr, approprié et que les marques seraient prêtes à tolérer. (Pour en savoir plus, lisez l’article complet : Facebook sur les raisons pour lesquelles les annonceurs doivent comprendre les ‘tolérances’ de sécurité de leur propre marque).

TrustedOut: Sûr < Adapté < Cohérent

Nous sommes tout à fait d’accord avec Facebook, et allons encore plus loin: nous croyons que le véritable objectif d’une marque est d’être cohérente, en juillet, nous avons écrit :

Brand Consistency > Brand Safety + Brand Suitability

Facebook : « Sûr » est le minimum

Au niveau le plus élémentaire, Facebook promet de protéger toutes les marques du matériel le plus offensant avec son contenu « plancher », contrôlé par ses équipes de contrôle et sa technologie.

Nous sommes à nouveau d’accord. Il s’agit du niveau de base. Surtout fait de mots-clés.

TrustedOut: Est-ce que votre marque mérite juste le « minimum » ?

Bien sûr que non.

Brand Safety, l’indicateur de qualité le plus trompeur qu’un annonceur puisse utiliser.

Facebook : définir leurs propres « tolérances », et créer une stratégie média

« … le réseau social incite les marques à définir leurs propres « tolérances » et à créer une stratégie médiatique en harmonie avec les objectifs de la campagne et les objectifs commerciaux.

Nous sommes d’accord. Bien sûr que oui. Mais les mots-clés ne suffisent pas.

Nécessité obligatoire de tolérances sur les valeurs de la marque, qui sont perçues.

Ceci ne peut donc pas être traité avec des mots-clés. Il faut donc évaluer des perceptions. Et les perceptions faites par les humains sont, par nature (humaine) biaisées, pas à jour et pas universelles sur tous les sujets. Il faut donc que ces perceptions soient faites par une machine. Une machine enseignée avec des myriades de contenus…. Profiling par AI, nous y voilà.

TrustedOut: Tolérance contrôlée et définie par Whitelisting

Ici commence la Corpus Intelligence de TrustedOut.
Ici commence la nécessité de définir les limites de « tolérance » sur ce que votre marque peut soutenir.
Ici commence la définition de Whitelisting, aussi large que votre marque peut le tolérer .

Facebook : La sécurité est de ne pas être dans une situation qui peut être embarrassante pour la marque

« Ensuite, il encourage également les annonceurs à considérer les types de contenu que l’on pourrait ne pas qualifier d’offensant, mais qui sont susceptibles d’embarrasser lorsqu’ils apparaissent aux côtés d’un type particulier de marque.

« Pour certaines personnes, la sécurité est de ne pas être dans une situation qui peut être embarrassante pour elles « , dit-il. « L’important pour nous, c’est de fournir le bon niveau de contrôle et que la transparence soit inhérente à cela. »

Bingo, c’est là où TrustedOut excelle.

Laissez-nous gérer, globalement, par campagne, toutes vos listes blanches (whitelists). Toujours à jour. Toujours pertinentes.

TrustedOut: Renforcer la cohérence de la marque.

Ici commence la cohérence de la marque. Assurez-vous que votre marque est cohérente partout, tout le temps.
Ici commence la mise au point de l’alignement de votre marque pour une campagne, un produit, une cible et les éditeurs de médias.
Ici commence l’avantage de la valeur de la marque de l’éditeur pour votre marque. L’éditeur n’est plus un espace publicitaire, mais une chambre d’écho pour votre marque.
Ici, la publicité n’est pas seulement la promotion d’un message, elle renforce ce qui a la valeur la plus critique pour votre entreprise : votre marque.

Il est temps pour une démo de Whitelisting !

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

L’ultime cohérence de la marque est de supprimer le nom du logo.

Dans un article récent de The Drum, « Why brands such as Doritos and Mastercard are removing the names from their logos »

« Extrême, simplicité télégraphique…. »

…est très utile dans les espaces réduits et en mouvement rapide d’un monde dépendant d’un appareil. Donc, si les mots se mettent en travers du chemin, enlevez-les. »

« Plus il est difficile d’entrer en contact avec un public plus jeune, plus les marques devront être audacieuses avec des choix comme la suppression du mot dans le logo. »

« Il est évident qu’il faut un leadership créatif audacieux de la part du client et de l’agence pour prendre ces risques. »

Pourquoi risquer la cohérence de votre marque avec la publicité ?

Oui, le retrait du nom du logo est l’étape ultime, le cas de rêve, le résultat d’années de cohérence dans la construction de votre marque.

La première étape pour obtenir une image de marque cohérente est de réaliser que vous devez prendre le contrôle de votre image pour que tout le monde chante à partir de la même partition. [source]

Votre marque est-elle cohérente ?

« Une marque incohérente est une marque confuse et peu fiable. Ce sont des caractéristiques qui éloignent les clients, pas qui les attirent.  » dit Crowdspring,

« Si votre marque change constamment, il est difficile pour les clients de comprendre de quoi il s’agit. Et c’est encore plus difficile de gagner la confiance, la confiance et la loyauté des clients. »

Pourquoi compromettriez-vous la cohérence d’une marque acquise de longue date en faisant de la publicité sur des médias qui ne correspondent pas à votre marque ?

« Vos promesses de marque doivent être cohérentes avec la réalité de l’expérience de marque de vos clients.

Chaque entreprise a une identité de marque.

C’est vrai pour votre entreprise, que vous ayez pris une seule décision consciente ou non en matière de stratégie de marque.

C’est pourquoi il est d’une importance vitale de faire des choix conscients et cohérents en matière d’image de marque. Les décisions laissées sans suite, et une marque laissée sans soin peut nuire à votre entreprise. » [source]

TrustedOut sécurise votre marque et préserve la cohérence de votre marque.

Vous avez des Questions ? Contactez-nous !