Les marques des éditeurs et illustrations ont-elles un impact sur leur fiabilité ?

Quels sont les impacts des illustrations et des marques d’éditeurs sur la confiance des lecteurs.

Gallup et Knight Foundation viennent de publier les premiers résultats sur leur plateforme expérimentale pour mesurer l’impact sur la fiabilité de la présence d’une image et/ou du nom de la source.

Nous partageons ici les meilleurs passages (selon nous). Nous recommandons vivement de lire le document en entier (en anglais) pour plus de détails et leur méthodologie.

« POINT #1 : IDENTIFIER L’EDITEUR DU CONTENU DIMINUE LE NIVEAU DE CONFIANCE, L’IMAGE NE MONTRE AUCUN EFFET »

Une image vaut mille mots… mais cette image n’aide pas à la fiabilité.

Plus surprenant encore, et un peu effrayant, le fait de connaître la source du contenu diminue le niveau de confiance.

La marque de l’éditeur a, dans l’ensemble, un impact négatif.

« POINT #2 : L’ATTRIBUTION DE LA SOURCE NE RÉDUIT LA FIABILITÉ QUE POUR CERTAINS MÉDIAS »

Cette étude a repris ces 7 sites d’information pour évaluer l’impact de leur orientation politique sur le niveau de confiance.

« A l’exception du New York Times, les résultats basés sur ce sous-ensemble de médias suggèrent que les indices de source diminuent la fiabilité générale du contenu diffusé par les organes d’information, s’ils sont mieux connus et perçus comme ayant un programme partisan ».

« POINT #3 : LA PARTISANERIE DÉTERMINE LE NIVEAU DE CONFIANCE LORSQUE L’EDITEUR EST IDENTIFIE »

Nous trouvons ici l’équivalent de l’effet « chambre d’écho » dans les réseaux sociaux. Partagez avec qui vous êtes déjà d’accord.

« Les partisans jugent les nouvelles plus ou moins dignes de confiance selon que la source est considérée comme sympathique ou hostile à leurs préférences politiques ».

« LA « MARQUE » (ET LES VALEURS) DE L’EDITEUR INFLUE DAVANTAGE SUR LA PERCEPTION DE LA FIABILITÉ QUE LES INFORMATIONS CONTENUES DANS UN ARTICLE.

On dirait un « qui de l’oeuf ou de la poule », quand on relit ce post, n’est-ce pas ?

Médias : Contribuer à la polarisation ET refléter la polarisation.

TrustedOut sécurise votre marque et préserve la cohérence de votre marque.

Questions ? Dites-nous !

 

Impact sur les marques ? La confiance dans le business ou les médias suggèrent l’orientation politique.

Ce post est inspiré d’une enquête du PEW Research Center et d’un article de Journalism sur cette enquête réalisée aux USA. Nous vous recommandons vivement de lire les deux.

Une séparation claire entre Business et Médias.

Vous faites confiance aux entreprises ? vous êtes probablement républicain.

Vous faites confiance aux médias ? vous êtes probablement un démocrate.

Un regard très intéressant sur nos points de vue polarisés.

Dites-moi ce que vous lisez…

La modération politique signifie la modération de la confiance.

Sans surprise, mais les données le prouvent :

« Ces dernières années, les divisions partisanes dans les médias ont augmenté, en grande partie à cause de la méfiance des républicains »

Pourquoi est-ce important pour les marques ?

Comme nous l’avons écrit, les annonceurs ont un rôle majeur dans notre société.

Internet a un rôle majeur dans notre société.
La publicité a un rôle majeur sur l’internet

En d’autres termes, l’argent des annonceurs alimente les sites web qui jouent un rôle majeur dans notre société. Nous connaissons déjà l’impact sur les élections, mais se limite-t-il à cela ?

Le rôle politique des Annonceurs.

Les consommateurs pensent que les marques placent intentionnellement des publicités

Les marques doivent faire attention à l’endroit où leurs publicités apparaissent, car les consommateurs associent la marque au contenu qui l’entoure.

Non seulement pour les violations de la sécurité des marques, mais aussi pour les orientations politiques.

« La liste blanche (White List), qui permet de placer des annonces dans des environnements approuvés, peut être la meilleure assurance de Brand Safety ». – AdWeek

Nous avons la solution:

Contactez-nous :

Nouveau! Présentation des tutoriels.

Maintenant disponible, des tutoriels pour devenir un Ninja de TrustedOut en quelques minutes !

Note : Bien sûr, vous pouvez lire ces tutoriels (pour l’instant en anglais uniquement), mais vous devez avoir un compte pour les exécuter. Vous n’en avez pas ? Demandez-nous !

Voici les 4 premiers tutoriels disponibles :

1. Obtenir des profils sur un média spécifique

  • Obtenir le profil d’un média
  • Obtenir le profil d’une source (flux)

Lire ce tutoriel

2. Créer un corpus axé sur une seule industrie

  • Créer un corpus industriel
  • Obtenir la cartographie taxonomique et les médias, profils des sources
  • Exportation vers les DSP, les outils d’analyses sémantiques et les lecteurs RSS
  • Voir les dernières classifications

Lire ce tutoriel

3. Cartographiez votre marché à l’aide de requêtes taxonomiques sophistiquées

  • Créer un corpus d’économie et d’entreprises
  • Supprimer les sources d’une taxonomie non souhaitée
  • Étendre aux sources d’une autre taxonomie

Lire ce tutoriel

4. Sélection d’URL pour affiner votre Corpus

  • Créer un corpus sur les modes de vie
  • Exclure les sources Twitter
  • Se concentrer uniquement sur les sources bavardes
  • Alimentez vos outils d’analyse avec votre Corpus

Lire ce tutoriel

Questions? Dîtes-nous !

Le TrustedOut.com nouveau est arrivé !

Une nouvelle version de TrustedOut.com est maintenant disponible !

Comme notre technologie et nos offres commerciales continuent d’évoluer, il était temps de mettre à jour notre site.

Nous avons décidé de réorganiser notre site en deux groupes :

Où, Pourquoi, Comment :
Vision, Bénéfices, Technologie
.

Notre vision est de donner un accès universel au contenu de confiance, afin que chacun, dans n’importe quelle organisation, puisse exploiter le contenu auquel il fait confiance et donc, faire confiance à toute décision prise à partir de celui-ci. Poursuivre la lecture…

Nos bénéfices proviennent de nos classifications basées sur l’IA qui apportent une expertise universelle non biaisée et toujours à jour pour profiler n’importe quel contenu. Cela offre des avantages inégalés par rapport aux mots clés, tels que l’orientation éditoriale et l’évolution dans le temps. Poursuivre la lecture…

Notre technologie est une technologie propriétaire de Machine Learning un profilage par IA sur mesure. Il s’agit d’ensembles de données mis à jour en permanence pour les classifications internes et externes. Poursuivre la lecture…

Qui :
Solutions pour Business Intelligence, Business Watch, Online Ads, Publishers.

4 pages dédiées aux solutions que nous proposons à 4 types de clients différents :

Pour les Business Intelligence Analystes: 

Le problème :
Vous ne pouvez pas faire confiance à ce qui sort de vos outils de BI si vous ne faites pas confiance à ce qui les alimentent. (« garbage in, garbage out »)
Notre solution :
Définissez le profil des sources de contenu correspondant à votre confiance et alimentez votre BI avec celles-ci.

Découvrir les Solutions pour Business Intelligence…

Pour les utilisateurs de Business Watch :

Le problème :
Comment aligner cadres, collaborateurs et partenaires sur les objectifs de l’entreprise ?
Notre solution :
Alimentez vos lecteurs RSS et vos outils de newsletters avec les Corpus de vos outils de BI.

Découvrir les Solutions pour Business Watch…

Pour Online Ads: les Annonceurs, les Agences et les Editeurs :

1. Brand Safety: Le problème :
Comment s’assurer qu’une marque est en totale sécurité ?
Notre solution:
Construisez et gérez votre liste blanche avec votre définition de ce qui est sûr pour votre marque.

2. Fin des Cookies: Le problème :
Comment cibler une audience en l’absence de cookies ?
Notre solution :
Intelligence tirée des classifications de l’article ciblé.

3. Lois sur les rapports pour annonceurs : Le problème :
Comment traiter les lois gouvernementales sur les rapports pour annonceurs telles que la loi Avia ?
Notre solution :
Les rapports utilisent les profils de Médias réalisés par TrustedOut. Alimentés par l’IA. Indépendants, universels et toujours à jour.

Découvrez les Solutions pour Online Advertising…

Pour les Publishers, Managers et Editeurs:

Le problème :
Comment mes sites sont-ils perçus ? Comment puis-je me comparer ? Mes efforts éditoriaux sont-ils visibles ?
Notre solution :
Obtenez des profils instantanés sur un média, une source et/ou des articles.

Découvrez les Solutions pour Publishers…

Questions? Let us know!

Posts à lire absolument.

1. Notre vision:

Accès universel aux contenus de confiance

  • La méfiance à l’égard des médias est un très, très gros problème.
  • Pas de confiance dans le contenu, Pas de confiance dans les décisions qui en découlent.
  • L’accès aux contenus de confiance devrait être comme l’eau ou l’électricité: une « Utility* ».Définissez le contenu dans lequel  vous avez confiance pour chaque segment de votre entreprise.

Accès universel aux contenus de confiance

2. Notre technologie unique.

2.1 Classifications opérées par IA vs mots-clés. Détection des orientations éditoriales.

Aller au-delà d’un accès unidimensionnel au savoir.

Les classifications par IA ajoutent 2 dimensions : Orientations éditoriales et contexte temporel.

Lisez le post complet pour voir un exemple d’un événement unique traité de 3 façons différentes dans 2 pays différents

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 1/2 : Détection des orientations éditoriales.[mise à jour]

2.2 Classifications opérées par IA vs mots-clés : Evolutions dans le temps

Pour la sélection de contenu : Les classifications par IA peuvent détecter les orientations éditoriales ET les évolutions dans le temps. Les mots-clés ne le peuvent pas.

La perception d’un événement évolue avec le temps, de même que nos classifications par IA.

Comment la classification par IA peut-elle faire cela ?

Dans un article précédent, nous avons expliqué le fonctionnement de notre IA :

Comment fonctionne notre classification par Intelligence Artificielle.

Chaque nouvel article est classé comme suit :

Pourquoi c’est très important.

Ce qui est vrai au moment de la publication peut ne pas l’être au moment de l’analyse, ou de la publicité…

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 2/2 : Evolutions dans le temps

Questions? Dîtes-nous !

Une taxonomie gérée par l’IA pour suivre l’évolution du langage.

Mesurer par rapport à des Datasets.

Nous avons expliqué dans l’article suivant comment fonctionne notre classification :

Comment fonctionne notre classification par Intelligence Artificielle.

Pour la taxonomie, les mots des articles sont mesurés par rapport aux Datasets des classifications (alias bags of words)

Pour évaluer la façon dont un média est perçu, nous mesurons cette fois-ci ce qui est dit par rapport aux Datasets sur les perceptions


L’appariement et la pondération font le score du document. C’est ainsi que l’on sait où classifier un article et son niveau d’expertise/gravité.

L’IA pour des Datasets en permanence pertinents.

La perception que nous avons d’un événement évolue avec le temps. Il en va de même pour les classifications de cet article. Pour y parvenir, nous maintenons les Datasets à jour en permanence. Comme nous l’avons vu dans le post de la semaine dernière, les classifications d’un article évolue avec le temps :

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 2/2 : Evolutions dans le temps

L’effet domino : Les langues ont un impact sur les Datasets, qui ont un impact sur la taxonomie.

La façon dont nous parlons de quelque chose évolue avec le temps. En fait, le dialecte de la tribu composé de personnes préoccupées par quelque chose évolue avec le temps. Plus spécifique, plus cool, plus geek, plus récent… quelle qu’en soit la raison, nous aimons les changements, nous aimons les nouvelles façons de s’exprimer.

Datasets mis à jour. En permanence.

Les Datasets doivent être reconstruits et mis à jour en permanence afin de saisir les nouveaux mots, une variation d’importance des mots, et la disparition de certains.

Overlapping intelligence. Sous surveillance.

Au fur et à mesure que les Datasets évoluent, ils peuvent faire se chevaucher une classification sur une autre, ce qui affaiblira la taxonomie.

Nous mesurons les chevauchements, de façon permanente également, et si l’on en détecte un, la taxonomie évolue en conséquence.

(Re)Lectures recommandées :

Accès universel aux contenus de confiance

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 1/2 : Détection des orientations éditoriales.[mise à jour]

Questions? Dîtes-nous !

Le rôle politique des Annonceurs.

Les annonceurs ont un rôle majeur dans notre société.

Internet a un rôle majeur sur notre société.
La publicité a un rôle majeur sur l’Internet

En d’autres termes, l’argent des annonceurs alimente les sites Web qui jouent un rôle majeur dans notre société. Nous connaissons déjà l’impact sur les élections, mais est-ce le seul ?

Les annonceurs doivent indiquer publiquement où ils font de la publicité.

En France, pour lutter contre les discours de haine, les sénateurs ont adopté mi-décembre un amendement à la loi dite  » loi Avia  » qui impose aux marques de savoir où se déroulent leurs campagnes publicitaires en ligne et de tenir une liste publique de ces sites.

La publicité programmatique pourrait être touchée.

Des discussions ont eu lieu sur la manière de rendre les acteurs de la publicité en ligne, en particulier les marques et leurs agences, responsables du financement des contenus illicites. Un amendement du député Eric Bothorel (retiré pour l’instant), prévoyait des peines allant jusqu’à un an d’emprisonnement et une amende pouvant aller jusqu’à 250 000 euros à l’encontre des marques publicitaires, de leurs représentants d’agence et des prestataires de services publicitaires si leurs publicités sont achetées sur des sites dont le caractère haineux a été déterminé comme tel par une décision de justice.

Selon The Guardian, cette loi française « pourrait être copiée dans toute l’Europe ».

Aider les éditeurs et les annonceurs.

Le mardi 17 décembre, le Sénat français a adopté une version modifiée du projet de loi initial :

Le nouveau texte prévoit notamment que  » les annonceurs publient en ligne et tiennent à jour au moins mensuellement les informations relatives aux lieux où sont placées leurs annonces qui leur sont communiquées par les vendeurs d’espaces publicitaires sur Internet, en application de l’article 23 de la loi n° 93 122 du 29 janvier 1993  » (loi Sapin).

Utilisation d’un profilage médiatique alimenté par l’IA d’une tierce partie.

Pour être efficaces, les profils des médias ne peuvent pas être auto-déclarés par les médias eux-mêmes. Le processus de profilage doit être transparent, impartial, universel et toujours en phase avec le contexte actuel.

TrustedOut fournit ces informations sur les médias, les sources et/ou les articles :

1. Aux acheteurs d’espace publicitaire.

Disons, comme exemple, que la société ACME veut mener une campagne de publicité sur les médias couvrant l’industrie de l’aérospatiale et de la défense en France.

Le corpus ressemblera à ceci :

Le profilage, le reportage et la mise à jour mensuelle de ces 90 médias, 171 sources, plus de 2,000 articles par jour, peuvent être lourds, voire impossibles et sources d’erreur.

Au lieu de cela, TrustedOut produit un rapport complet sur un média.

Choisissons ici « Lignes de Défense » montrant des profils toxiques, comme des hate news, mais aussi des orientations politiques et les sources qualifiant pour la campagne.

Dans ce rapport, et au cours des 30 derniers jours, les médias et toutes ses sources ont couvert les classifications suivantes :

ACME, l’annonceur, combine la liste blanche (whitelist) de sa campagne et le reporting souhaité pour les nouvelles lois.

2. Aux vendeurs d’espace publicitaire.

« Lignes de défense » peut produire un rapport uniquement centré sur son propre média avec toutes les sources combinées, ou un rapport par source.

De plus, « Lignes de défense » peut creuser dans chaque article qu’elle publie et voir comment l’article est profilé.

Nous vous encourageons à (re)lire les 2 posts sur les classifications d’articles qui détectent les Orientations éditoriales

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 1/2 : Détection des orientations éditoriales.

et celui-ci sur la façon dont les classifications évoluent dans le temps

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 2/2 : Evolutions dans le temps

Conclusion :

  • L’argent de la publicité joue un rôle dans notre société
  • Les gouvernements voudront que l’argent de la publicité montre publiquement quel type de contenu il finance
  • Une ressource de profilage tierce et impartiale, alimentée par l’IA, comme TrustedOut, est essentielle.

Questions? Dîtes-nous !

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 1/2 : Détection des orientations éditoriales.[mise à jour]

Aller au-delà d’un accès unidimensionnel au savoir.

Pendant des années, l’accès au savoir a été régi par la présence de mots-clés. Moteurs de recherche, sélection de corpus pour la business intelligence, DSPs pour la publicité en ligne, Brand Safety, Alertes de veille…

Tout est question de présence ou d’absence de mots-clés pour déclencher la sélection de contenu : Un accès unidimensionnel, basé sur des mots-clés, à la connaissance. Linéaire. Limité à 0 (absent) ou 1 (présent).

La présence des mots-clés ne perçoit pas les angles, la subtilité et les orientations prises par l’auteur (ni la sensibilité dans le temps. Les significations d’aujourd’hui sont les mêmes que celles de n’importe quel autre jour).

Par exemple, la présence de « cadeau de Noël  » (comme dans les articles ci-dessous) pourrait être « ok  » mais est-ce dans un contexte de « Défense militaire  » et « Armement  » ? Pouvez-vous maintenir des requêtes excluant tous les dictionnaires de synonymes connexes et en constante évolution et vous assurer que votre marque ne sera pas exposée ?

Après tout, un mot peut avoir plusieurs significations selon son contexte et l’heure à laquelle il est lu. Les classifications AI-Powered sont la solution :

Les classifications par IA ajoutent 2 dimensions : Orientations éditoriales et contexte temporel.

Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur la détection des orientations éditoriales.

La semaine prochaine, nous expliquerons la sensibilité au moment de la publication.

[Mise à jour] La deuxième partie est maintenant publiée:

Classifications opérées par IA vs mots-clés. Partie 2/2 : Evolutions dans le temps

Tous deux, Classifications par IA et mots-clés sont non-biaisés, universels et à jour. Parce que TrustedOut est opéré par IA, notre machine learning offre les mêmes garanties non-humaines, alimentées par une machine qu’un moteur de recherche.

Exemple de détection d’Orientations Editoriales: 1 événement, 2 pays, 3 articles, 10 classifications.

L’événement : prenons la Corée du Nord qui a annoncé un « cadeau spécial » pour les États-Unis.

Les 2 pays : Nous avons ensuite sélectionné 3 articles dans une recherche Google sur « North Korea Gift » pour les USA et « Corée du Nord Cadeau » pour la France.

Les 3 articles : nous avons choisi au hasard ceux de USAToday, CBSNews et Le Figaro.

Voici les 10 premières classifications établies par TrustedOut. Pour chacun des médias, nous avons ajouté comment les Orientations Politiques du média sont perçues (bêta).

USAToday

Vase or missiles? US awaits Christmas ‘gift’ from North Korea’s Kim (Vase ou missiles ? Les Etats-Unis attendent un « cadeau » de Noël de la part du Nord-Coréen Kim)

1 General › Politics › Diplomacy
2 General › Politics › International
3 Industries › Aerospace And Defense › Weapon
4 General › Politics › Military Defense
5 General › Politics › Civil Defense
6 Industries › Energy › Nuclear Power
7 Industries › Aerospace And Defense › Naval System
8 General › Politics › Administration
9 Industries › Aerospace And Defense › Aerospace Systems
10 General › Politics › Government

CBSNews

No sign of « Christmas gift » from North Korea yet, but deadline looms (Pas encore de signe de « cadeau de Noël  » de la part de la Corée du Nord, mais la date limite approche)

1 General › Politics › Military Defense
2 Industries › Aerospace And Defense › Weapon
3 General › Politics › Diplomacy
4 General › Politics › International
5 Industries › Aerospace And Defense › Naval System
6 Industries › Aerospace And Defense › Aerospace Systems
7 Industries › Aerospace And Defense › Missiles And Rockets
8 Industries › Energy › Nuclear Power
9 Industries › Aerospace And Defense › Satellite
10 Industries › Transportation › Ship

Le Figaro

Trump espère un «beau vase» au lieu d’un missile nord-coréen pour Noël

1 General › Politics › Diplomacy
2 Industries › Aerospace And Defense › Weapon
3 Industries › Aerospace And Defense › Aerospace Systems
4 Industries › Aerospace And Defense › Missiles And Rockets
5 General › Politics › International
6 General › Politics › Military Defense
7 People › Society › Opinion And Idea
8 Industries › Aerospace And Defense › Satellite
9 General › Law › International
10 Industries › Aerospace And Defense › Aircraft

Orientations Editoriales

Voici un résumé des orientations éditoriales pour les 3 articles:

Quelques remarques :

  • USAToday et Le Figaro classent la Diplomatie en tête de liste. Pour CBSNews, c’est la Défense militaire

  • Les 2 articles américains ont le même top 4. (dans un ordre différent)

  • Le Figaro n’a pas le nucléaire dans son Top 10

  • Tous ont la Défense Militaire. Seul USAToday a la Défense Civile
    Tous ont l’Aérospatiale et la Défense > Arme dans leur top 3

  • Seul le Figaro a Société > Opinion et idée et droit > International dans son top 10

  • Pour l’Industrie > Aéronautique et Défense, USAToday en a 3, CBSNews en a 4, Le Figaro en a 5 dans son Top 10.

Voici comment TrustedOut voyait l’industrie de l’aérospatiale et de la défense, en octobre dernier :

Corpus Intelligence pour une Industrie : Aérospatiale & Défense (A&D) – Octobre 2019

A suivre: Evolution avec le temps.

Comment les Classifications par IA sont sensibles au contexte de la publication : En d’autres termes, les classifications évoluent avec le temps car nos « sacs de mots » sont constamment mis à jour et pourquoi c’est important… Lire la prochaine partie.

Questions? Demandez-nous !

Accès universel aux contenus de confiance

[Mise à jour du titre, grâce à une meilleure traduction de la version anglaise « Trusted Content as a Utility ». Merci a tous pour votre aide et vos suggestions !]

La méfiance à l’égard des médias est un très, très gros problème.

La méfiance à l’égard des médias est un problème partout. Alors que la confiance dans les médias aux États-Unis s’est stabilisée autour de 40 % (qui font confiance), elle était de l’ordre des 70 % en 1970. La situation est et est de pire en pire en Europe, comme le dit cet article de Libération :

« Si l’on observe également une tendance à la baisse entre 2% et 4 % dans la plupart des pays européens, la France connaît la chute de confiance la plus importante. Surtout, avec seulement 24 % des Français qui font confiance aux médias, le pays est 37e sur 38, juste devant la Corée du Sud (22 %). À titre de comparaison, le taux de confiance s’élève à 47% en Allemagne ou 40% au Royaume-Uni. »

Pas de confiance dans le contenu, Pas de confiance dans les décisions qui en découlent.

Pouvez-vous imaginer parier votre avenir, l’avenir de votre entreprise, sur des contenus auxquels vous ne faites pas confiance ?

Pouvez-vous imaginer afficher votre marque, la marque sur laquelle vous avez passé des années à bâtir le respect et la confiance, dans un environnement que vous ne connaissez pas, qui ne correspond pas aux valeurs de votre marque ?

Pouvez-vous imaginer que votre équipe de relations publiques puisse écouter les médias sans comprendre le profil de ces médias ?

C’est le motto de TrustedOut. La raison de notre nom : « If it’s not trusted in, it cannot be trusted out. »

L’accès aux contenus de confiance devrait être comme l’eau ou l’électricité: une « Utility* ».

Vous avez besoin d’eau. Vous ouvrez le robinet. Vous ne testez pas l’eau. Vous avez confiance. Vous l’utilisez simplement quand vous en avez besoin. Quand vous voulez. N’importe quand.

Vous avez besoin d’électricité, vous l’allumez. Vous ne testez pas le système électrique. Vous l’utilisez simplement quand vous en avez besoin. Quand vous voulez. N’importe quand.

Imaginez que l’accès aux contenus de confiance soit aussi simple.

Vous avez besoin de contenu fiable. Vous ouvrez TrustedOut, vous définissez ce en quoi vous avez confiance et vous obtenez. Vous l’utilisez simplement quand vous en avez besoin. Quand vous voulez. N’importe quand.

Nous offrons maintenant un accès illimité à TrustedOut, de sorte que l’accès au contenu auquel vous faites confiance soit simple, illimité et toujours accessible.

Définissez le contenu dans lequel  vous avez confiance pour chaque segment de votre entreprise.

Voici un exemple d’entreprise organisée par l’industrie. S’applique également à tout autre type d’entreprise.

En savoir plus ?
Contactez-nous !

Les gouvernements devraient-ils s’occuper des fausses nouvelles ?

Dans cet article, « Singapore vient juste d’utiliser sa loi sur le fake news. Les critiques disent que se produit ce qu’ils redoutaient (en anglais)« , CNN Business explique pourquoi la nouvelle loi anti-fake news de Singapour a produit ce qu’ils craignaient le plus :  » une censure accrue et des abus officiels dans un pays où la liberté d’expression est déjà sous pression « , ajoute-t-il : « Les événements de cette semaine suggèrent que ces craintes sont justifiées. »

« comme requis par la loi Singapourienne. »

Nous ne débattrons pas des deux articles sous la loupe du gouvernement de Singapour, mais plutôt d’une chose très importante pour nous :

La censure doit être et rester personnelle.

Il est toujours dangereux de laisser à quelqu’un ce qu’on peut lire et ce qu’on ne peut pas lire.

Les rapports de CNN : « Les ministres du gouvernement peuvent décider d’ordonner qu’une information jugée fausse soit retirée ou d’exiger qu’une correction soit apportée à l’information. Ils peuvent également ordonner à des entreprises comme Facebook (FB) et Google (GOOGL) – qui se sont toutes deux opposées au projet de loi – de bloquer des comptes ou des sites diffusant de fausses informations.

Le gouvernement peut également poursuivre des individus avec des amendes allant jusqu’à 50 000 dollars de Singapour (environ 36 000 dollars) et/ou jusqu’à cinq ans de prison. Si la prétendue fausseté est affichée en utilisant « un compte en ligne non authentique ou contrôlé par un robot », l’amende potentielle s’élève à 100 000 dollars de Singapour (environ 73 000 $), et/ou jusqu’à 10 ans de prison.

Les entreprises reconnues coupables de diffusion de soi-disant fausses nouvelles sont passibles d’amendes pouvant atteindre 1 million de dollars Singapouriens (environ 735 000 dollars). »

Encore une fois, nous, TrustedOut, ne défendons pas la diffusion de fake news ou de tout contenu offensant, mais nous croyons que, pour la plupart, les news peuvent être considérées comme fake pour certaines personnes et non comme fake pour d’autres, donc, la censure devrait être et rester personnelle.

Obtenez de l’information par les médias traditionnels, ayez une conversation sur les médias sociaux. Pas l’inverse.

Dans un article précédent, nous avons écrit :
« La désinformation et les préjugés infectent les médias sociaux, intentionnellement et accidentellement. Cet article fortement recommandé de The Conversation expose 3 types de biais identifiés par l’Université de l’Indiana. Voici ce que nous avons retenu…. Continuer la lecture

Confiance, médias et démocratie

À ce sujet, nous avons également écrit sur l’excellent rapport de la Fondation Knight.

L’Institut Aspen et la Fondation Knight ont récemment publié un rapport sur une commission qu’ils ont organisée sur la confiance, les médias et la démocratie. Bien que venant d’Amérique, nous pensons que la plupart peuvent s’appliquer plus largement.

Si vous n’avez pas le temps pour le rapport de longueur, cette page moyenne est très intéressante. Voici nos plats à emporter à la lumière de nos articles précédents, regroupés en 3 grandes catégories :

10 façons de rétablir la confiance dans les médias et la démocratie…  Continuer la lecture

Définissez le contenu dans lequel  vous avez confiance pour chaque segment de votre entreprise.

Voici un exemple d’entreprise organisée par l’industrie. S’applique également à tout autre type d’entreprise.

En savoir plus ?
Contactez-nous !